actualite

L’Open Banking, la banque en réalité augmentée

De nouvelles tendances et modes de consommation redéfinissent les besoins de nos clients particuliers, professionnels et entreprises. Pour offrir une réponse servicielle digitale adaptée, nous développons depuis quelques années une démarche d’Open Banking qui s’appuie sur des partenariats avec des start-ups issues de tout l’hexagone et de domaines d’activités diversifiés Ces services extra bancaires viennent enrichir notre offre et sont proposés soit en agence par nos conseillers, soit sur nos sites internet.  Revue de détails d’une stratégie digitale humainement incarnée dont le point de départ, est de toujours mieux répondre aux besoins de nos clients.

 

L’Open Banking, une démarche pragmatique

Marilyne Baudouin est responsable des partenariats Open Banking au sein du groupe Crédit du Nord. Pour cette professionnelle, la démarche d’Open Banking part d’un constat simple : « Au sein du groupe Crédit du Nord, notre cœur de métier consiste à proposer du financement, à donner la possibilité à nos clients professionnels, entreprises et particuliers de bénéficier de moyens de paiement et de garantir la sécurité de leurs données. Or, depuis quelques années, l’environnement bancaire accueille de nombreux nouveaux acteurs (fintech, agrégateurs de comptes, prestataires de paiement…) qui viennent enrichir le panorama de ces offres et services bancaires. En tant qu’établissement bancaire et tiers de confiance, nous voyons bien que nous pouvons aller plus loin en nous appuyant toujours sur notre cœur de métier pour satisfaire nos clients.

 

L’Open Banking, une démarche à deux volets

La stratégie d’Open Banking s’exerce de deux manières complémentaires.

La première consiste à se positionner comme « bank as a service »(1) c’est-à-dire de mettre à disposition des services bancaires (par exemple, un module de paiement) pour des acteurs autres que les banques traditionnelles,  les banques en ligne, les PSP (prestataires de services de paiement), les agrégateurs de compte, … à travers l’intégration d’une API Ces acteurs peuvent ainsi bénéficier d’une solution « prête à l’emploi » sans avoir à la développer. La seconde consiste à se positionner comme « bank as a platform »(2) pour apporter toujours plus de services à valeur ajoutée à des clients dont les usages de consommation évoluent. « Notre démarche consiste à identifier un besoin pour nos clients, et à leur apporter une solution digitale » précise Marilyne Baudouin. « A l’heure de l’hyperspécialisation, nous allons à la recherche des meilleurs services, des entreprises les plus pointues dans leur domaine d’activité. Cette démarche de sourcing portée par notre service innovation, notre présence aux salons de la French Tech, est également favorisée par l’existence de notre maillage au cœur des régions. Les conseillers sont eux-mêmes acteurs de ces nouvelles offres en nous proposant les solutions innovantes de leurs clients. Cela a notamment été le cas avec Swile » poursuit la responsable des partenariats.

 

L’Open Banking, une réponse trois fois gagnante

Marilyne Baudouin est affirmative : « Les partenariats noués dans le cadre de notre démarche d’Open Banking sont tous «win win win(3)». D’abord, nos clients bénéficient toujours d’un avantage sur le service proposé : tarif préférentiel, réduction sur le prix d’un abonnement, diagnostic offert, ou temps de conseil par un spécialiste… Et au-delà, cela leur permet de découvrir de nouveaux services et offres innovants. Nos partenaires bénéficient de la prescription faite par nos conseillers et de notre écosystème digital, deux appuis susceptibles de développer leur chiffre d’affaires et d’étoffer leur fonds de commerce par une clientèle de qualité. Et pour la banque, ce cercle vertueux garantit la satisfaction de nos clients. Tout le monde y gagne. »

 

L’Open Banking proposé dans tous les univers de besoins

« Tous ces services extra-bancaires sont aujourd’hui une vraie valeur ajoutée pour nos clients et notre objectif est de continuer à enrichir nos offres avec ces solutions innovantes, et ceci quel que soit le profil de nos clients : particuliers, professionnels et entreprises » indique Marilyne Baudouin.

Preuve en est le nombre de partenaires sur ces deux dernières années.

Pilotage de l’activité de son entreprise à travers l’automatisation de tableaux de bord et le suivi de trésorerie (Agicap), aide à la création de société et accompagnement dans l’application de formalités administratives et juridiques (Captain Contrat), solutions d’encaissement à distance, offres d’assurances sur-mesure… ce sont plus d’une trentaine de solutions digitales qui sont accessibles à nos clients, développées par des start-ups issues de nos régions.

De nouveaux partenaires ont récemment rejoint plate-forme d’Open banking du Groupe. Qu’ils proposent une protection contre les risques cyber (Cybersec&You), une assurance jeunes voyageurs nouvelle génération (Chapka), ou une nouvelle vision des avantages aux salariés (Swile), tous partagent avec les banques du groupe Crédit du Nord une haute exigence de la satisfaction client.

« A cet égard, nous sommes fiers que parmi nos partenaires, Simplébo et NewOxatis aient pu largement contribuer en rebond de notre offre Click&Pay, à accompagner nos clients à travers le développement de leur attractivité en ligne et de leur visibilité durant la période de Covid. C’est un vrai succès » conclut Marilyne Baudouin.

 

Bon à savoir

Planète A est le nouvel incubateur du groupe Crédit du Nord. Il intègre depuis le début de l’année des start-ups à impact sociétal ou environnemental parmi lesquelles se cachent peut-être nos partenaires Open Banking de demain.

Découvrir Planète A

 

(1) Bank as a service : la banque comme un service

(2) Bank as a platform : la banque comme une plateforme

(3) Win win win : gagnant gagnant gagnant

 

 

 

Plus d'articles

Contact