Investissement dans l'immobilier locatif - SCPI fiscales

Réduire votre imposition avec les SCPI fiscales

Contact
INVESTISSEMENT DANS L'IMMOBILIER LOCATIF - SCPI FISCALES

Obtenez des avantages fiscaux en investissant dans l'immobilier locatif

Nos conseillers vous orientent vers les SCPI (Société Civile de Placement Immobilier), afin d'optimiser votre fiscalité tout en investissant dans l'immobilier locatif et le foncier.
À travers l'achat de parts d'une SCPI (Société Civile de Placement Immobilier), vous devenez propriétaire d'une partie de son patrimoine, au prorata de votre investissement. En contrepartie, la SCPI vous reverse une partie des loyers perçus. De plus, certains types de SCPI vous permettent de bénéficier d'avantages fiscaux considérables. C'est notamment le cas des SCPI de déficit foncier(1).

Réduisez vos impôts fonciers avec les SCPI de déficit foncier

Si vous faites partie des investisseurs au taux d'imposition élevé et que vous percevez déjà des revenus fonciers, les SCPI présentent des avantages fiscaux pour vous. En effet votre investissement en SCPI est réalisé dans des biens immobiliers nécessitant des travaux importants, et ces derniers sont déductibles de vos revenus imposables.

Comment fonctionne la réduction d'impôt ?

  • Il s'agit d'un mécanisme de droit commun qui permet de réduire votre impôt sur vos revenus fonciers.
  • Tous vos travaux (réparation, d’amélioration…) sont déductibles de vos revenus fonciers.
  • Ces charges peuvent ainsi générer un déficit foncier imputable sur vos revenus fonciers existants puis sur votre revenu global dans la limite de 10 700 € par an(2).
  • L’excédent de déficit supérieur à cette limite qui n’ont pu être imputés sur vos revenus fonciers pour une année donnée sont imputables sur vos revenus fonciers des dix années suivantes.

Vous pourriez être intéressé par…

59IMMOBILIER

Partenaire d'investissement dans l'immobilier neuf en direct

(1)Comme pour tout achat de parts de SCPI, il s’agit d’un investissement de long terme (plus de 15 ans) et le capital investi ainsi que la revente de ces parts ne sont pas garantis.
(2)Données au 31 décembre 2018.